Week-end contrasté pour Stéphane Tribaudini à Pau

Stéphane Tribaudini participait ce week-end au deuxième meeting de la saison 2019 du championnat de France FFSA GT sur le tracé citadin de Pau. Après une course 1 difficile, l’équipage de l’Alpine a su réagir pour marquer des points importants pour le championnat.

Pluie, pluie et…

Après leur très bon premier meeting à Nogaro, Stéphane Tribaudini et Rudy Servol comptait bien confirmer leur bonne dynamique. Troisième du championnat avant le meeting palois, il fallait marquer des points importants pour rester dans la course au titre.

Dès la première séance d’essais libres, la pluie s’est invitée sur le circuit, rendant les 2,76km encore plus compliqués… Il fallait avant tout ramener la voiture, tout en trouvant le juste équilibre de l’Alpine. Le team CMR avait que peu de retour sur le comportement de la voiture dans ces conditions, mais à force de travail, le comportement s’améliorait.

C’est donc en 25ème et 20ème positions que s’achevaient respectivement les essais libres 1 et 2.

Une bonne qualification

D’un format inhabituel, les qualifications étaient divisées en deux séances. La première réservée aux équipages Pro-AM, la seconde pour les AM. Alors que Rudy plaçait l’Alpine au quatrième rang pour la grille de la course 1 grâce à un tour en 1’22″573, Stéphane signait quant à lui une dixième place en 1’21″599 face aux pilotes professionnels. Le traffic a été la clé dans cette qualification, et réussir un bon tour clair était quasiment mission impossible. La qualification a offert à l’équipage une certaine satisfaction, tant on sait que le tracé palois offre peu d’opportunités de dépassement.

Des points pour le championnat

Après une après midi clémente, la pluie a refait son apparition en début de soirée lorsque les voitures étaient positionnés sur la grille de départ. Un jeu de stratégie s’est alors mis en place entre les différentes équipes pour choisir entre les pneumatiques pour piste mouillée et ceux pour piste sèche. Dans le cas de Stéphane et Rudy, l’équipe a choisi les pneus pour piste sèche.

Rudy s’est donc élancé depuis la quatrième position sur la grille de départ. Il a ensuite bien gérer son relais afin de ne pas sortir de la piste tout en gardant un bon rythme de course. Les pneus pour piste sèche étaient à ce moment de la course peu handicapants.

Pénalisé de 10 secondes suite au meeting de Nogaro, l’équipage devait bien gérer son arrêt aux stands pour ne pas perdre trop de temps. Stéphane montait alors dans la voiture quand une averse s’abattait sur le circuit palois. Toujours équipé de pneus pour piste sèche, Stéphane n’avait autre choix que de lutter pour maintenir la voiture sur la piste.

Malgré tout, il résistait bien à la pression des concurrents pour terminer à une 17ème position, à la fois décevante et en même temps certainement le meilleur résultat à espérer au vu des conditions désastreuses.

La seconde course du meeting palois s’est déroulée sur une piste sèche. Stéphane partait en huitième position sur la grille. Le départ a été chaotique. En effet, l’Alpine de Pierre-Alexandre Jean, pilote du team CMR a eu un problème et a provoqué un impressionnant accrochage. Fort heureusement, Stéphane a réussi à l’éviter. Le drapeau rouge est déployé, toutes les voitures se sont immobilisées dans les stands.

Cette longue interruption a duré 45 minutes, les pilotes ont tous été refroidi par l’accrochage… Le départ est donc redonné, Stéphane a réussi une bonne gestion de course afin de ne pas prendre trop de risques tout en étant très rapide.

Toujours pénalisé de 10 secondes dans les stands, Rudy prend le relais de Stéphane et assure une belle remontée pour décrocher la 5ème position finale. Au classement général, l’équipage Tribaudini/ Servol pointe au quatrième rang. Prochain meeting à Ledenon, près de Nîmes les 5, 6 et 7 juillet.