Une première encourageante à Imola pour Stéphane Tribaudini

Après trois saisons en GT4, Stéphane Tribaudini a eu l’opportunité de monter d’une catégorie pour prendre le volant d’une Bentley Continental GT3 au sein du GT World Challenge Europe. La première manche de la saison a eu lieu ce week-end Imola. Retour sur ces débuts en GT3 réussis.

L’Italie et le circuit d’Imola accueillaient le premier meeting Endurance de la saison. Avec une course de 3h au programme, les pilotes ont pu se préparer grâce à trois séances d’essais, une séance de tests « Bronze », une pré-qualification et une qualification. Beaucoup de temps en piste donc, qui a réussi au pilote niçois Stéphane Tribaudini : « Cette première course m’a permis de gagner en expérience, au volant d’une nouvelle auto et sur une piste que je découvrais ».

Les essais libres se sont globalement bien déroulés. L’équipe CMR a essayé de trouver le meilleur compromis pour offrir une auto qui s’adapte au pilotage des trois pilotes de la voiture. Stéphane a également eu la mission de roder les freins pour le meeting, ce qui a réduit son temps en piste pour réellement préparer les qualifs et la course.

En qualification, la moyenne des trois meilleurs chrono de chaque pilote de l’équipage définissait la position sur la grille. Tribaudini se classe 44ème sur 46 de la séance, à 2 secondes de la pole position. Une réaction contrastée : « Je suis globalement content de mon rythme en qualification, mais je sais que j’aurais pu faire mieux, notamment en exploitant à 100% le grip des pneumatiques dans les premiers tours. ».

En course, l’objectif était clairement d’emmagasiner un maximum d’expérience, tout en évitant les incidents. Stéphane était le troisième pilote à prendre le relais ; c’était donc à lui de terminer la course. La voiture était alors en 35ème position. Après une neutralisation, il se retrouve intercaler entre le leader et le second ; la Bentley pointait à deux tours derrière le premier. A la relance, il affiche un très bon rythme, à seulement quelques dixièmes des leaders. Pour ne pas gêner la tête de la course, il laisse passer le second et le troisième, tandis que le quatrième peinait à revenir derrière lui. Dans un excellent rythme, il franchit la ligne en 31ème position, et premier de la catégorie « AM ».

A l’arrivée, Stéphane ne cachait pas sa satisfaction : « Pouvoir rouler dans la même seconde que les leaders, bien plus expérimentés que moi, alors que je ne dispute que ma première course avec l’auto est vraiment positif. J’avais un très bon rythme, et j’ai pris du plaisir à rouler. Je tiens à remercier l’équipe CMR, mes partenaires et mes fans toujours fidèles ! »

La prochaine manche du GT World Challenge Europe Endurance Cup aura lieu sur le circuit du Nurburgring (Allemagne) les 5 & 6 Septembre.

200