Premier podium à Nogaro !

Le premier meeting de la saison 2019 du championnat de France FFSA GT avait lieu ce week-end sur le circuit gersois de Nogaro pour les traditionnelles Coupes de Pâques. Associé à Rudy Servol, Stéphane Tribaudini a engrangé de précieux points pour le championnat.

Se montrer d’entrée de jeu

 

Le week-end avait commencé dès jeudi avec deux séances d’essais privés de trois heures chacune. Six heures de roulage donc durant lesquelles les deux pilotes ont pu prendre leurs marques et affiner les réglages de la voiture.

Les deux séances d’essais privés se sont bien déroulées, Stéphane était satisfait du comportement général de l’auto.

Vendredi avait lieu une séance d’essais libres d’une heure. Il s’agissait cette fois-ci de commencer à chercher la performance et d’essayer différents réglages. Auteur du quatrième chrono général et meilleur Alpine (sur dix engagées), Stéphane Tribaudini ne cachait pas son enthousiasme.

Vendredi soir s’est tenue la parade des pilotes dans le centre ville de Nogaro. Les fans sont venus en nombre pour admirer les voitures et rencontrer les pilotes. A cette occasion, l’Alpine décorée par Kevin Rossi a rencontré un franc succès avec sa livrée bleu et orange.

Les choses sérieuses commencent…

Samedi, une séance d’essais libres et les deux qualifications étaient au programme. Une bonne qualification était primordiale afin de se frayer un chemin entre les 44 voitures engagées et ainsi jouer le podium en course.

Une lointaine 24ème position durant les essais libres 2 a obligé Stéphane et Rudy de travailler pour revoir les réglages de la voiture en vue des qualifications.

Les qualifications ont débuté aux alentours de 18h10. Le pilote amateur étant le premier à devoir signer un temps, c’était donc à Rudy de rouler. Rudy signe le cinquième chrono de la séance, en ayant bien géré sa première qualification en GT4. Stéphane monte dans la voiture pour la deuxième séance de qualification qui détermine les positions sur la grille de la seconde course. Il réalise le neuvième temps des PRO, au terme d’une qualification extrêmement disputée.

Un podium et des points importants

Petit rappel : il y a deux courses d’une heure au programme avec un arrêt aux stands obligatoire entre la 25ième et la 35ième minute de course afin de changer de pilote.

En partant cinquième en course 1, l’objectif principal était le podium. Grâce à un bon relai, Rudy parvient à conserver sa position tout en économisant les pneumatiques. L’équipe décide alors de faire rentrer Rudy dès l’ouverture de la fenêtre d’arrêt aux stands. La stratégie aurait pu être payante, mais c’est sans compter sur un pilote amateur qui ralentit bien avant l’entrée des stands et qui fait perdre près de quatre secondes à l’équipage… Stéphane repart à la septième place, il parvient à dépasser une première BMW mais se retrouve bloqué derrière une seconde BMW pilotée par le quadruple champion d’Europe hollandais Van Der Ende, trop rapide en ligne droite rendant les dépassements impossibles. Cette première course se terminera au cinquième rang synonyme de précieux points pour débuter le championnat…

Neuvième sur la grille de la course 2, Stéphane compte bien performer pour chercher le premier podium de l’année. Grâce à un relai tout en maitrise face à des pilotes comme Nicolas Prost, Aurélien Panis, Anthony et Vincent Beltoise, Stéphane ramène la voiture au huitième rang avec des pneus en bon état. Etant gêné par tout le peloton de tête, le team décide à nouveau d’anticiper l’arrêt et de faire rentrer Stéphane à l’ouverture de la fenêtre d’arrêt aux stands. Rudy réalise un excellent relai et remonte jusqu’en quatrième position. En essayant de dépasser le troisième, il commet une petite erreur et part en tête à queue. Après être reparti cinquième, il attaque fort et dépasse le quatrième, puis le troisième dans l’avant dernier tour. Au drapeau à damiers, cette troisième position finale à un goût de travail accompli pour l’équipage.

Troisième du championnat, Stéphane et Rudy auront à coeur de performer à Pau dans trois semaines et la volonté de s’offrir, pourquoi pas, leur première victoire de l’année !