Début de l’Alpine GT4 à Dijon

3ème épreuve du Championnat de France GT4, retour sur les terres de mon exploit de l’année dernière à Dijon au volant de l’Alpine

L’Alpine GT4 est bien présente dans le stand CMR.
Par contre elle est encore à court d’essai et quelques défaut de jeunesse sont encore présent.
En qualifications on a droit à de légères pertes de puissance mais malgré tout j’arrive à faire le 4ème chrono.
Malheureusement pour une infraction dans les stand lors d’un drapeau rouge on m’enlève mon meilleur temps et je partirais 17ème…
Pour la qualif de mon équipier, les soucis sont encore plus présent couplé à des annulations de tours à cause des limites de piste on se retrouve 28ème.
On commence à être rôdé pour les remonter mais c’est toujours frustrant de partir si loin.

Course 1 Feu d’artifice qui tombe à l’eau pour ce 14 Juillet P17 > Abandon

Passer si près de la victoire un 14 Juillet avec une Alpine aux couleurs bleu, blanc, rouge en partant 17ème…😥
1er départ avec l’Alpine je sais pas trop à quoi m’attendre.
Déjà comparé à la Ginetta je ne perds pas de place avant le 1er virage 🙂
Au bout du 2ème tour je démarre ma remontée avec un 1er dépassement puis ça va continuer comme ça durant tout le relai à une moyenne de quasi 1 dépassement par tour !
Durant ce relai je commence à évaluer la voiture par rapport aux autres du plateau pour réfléchir aux meilleurs endroits où tenter de dépasser.
Je vais également me faire 2, 3 chaleurs car malgré tout le train arrière de l’Alpine est assez joueur mais quand c’est en plein dépassement par l’intérieur on serre les fesses 🙂
Au bout d’un quart d’heure de course je me retrouve déjà derrière le petit groupe de tête comprenant notamment l’autre Alpine de mes équipiers parti 2ème sur la grille.
J’ai un peu du mal à y croire.
Je commence à m’attaquer à la 1ère voiture de ce groupe la KTM je crois puis les suivantes avant de passer l’Alpine par l’extérieur dans le double gauche.
Je suis maintenant juste derrière l’Audi 42 à déjà une marche du podium !
Je suis près à essayer de passer quand on m’appel à la radio pour faire mon arrêt aux stand en tout début de fenêtre.
Il faut comprendre qu’en bagarre dans ce groupe je devais perdre environ 0,5 dixièmes au tour donc en faisant ça on va faire repartir mon équipier seul en piste et donc pouvoir exploiter la voiture à son maximum pour gagner du temps par rapport aux autres en bagarre.
On fait notre arrêt mais on perd 5 secondes lors du redémarrage car plusieurs voitures arrivaient et on était « bloqué ».
Malgré ça une fois que tout le monde s’est arrêté mon équipier PA se retrouve 3ème de la course à 1 seconde de la tête.
Puis rapidement 2ème derrière toujours l’Audi 42.
PA suit bien le rythme pendant plusieurs tours en dépassant également quelques retardataire et en essayant de se préparer à porter une attaque avant la fin de course.
Pendant ce temps SRO m’interview pour donner mes impressions par rapport à mon relai et quand je rentre dans le box pour suivre à nouveau la course notre ingé Fred qui est toujours très calme cri une petite injure et là tout le monde comprend dans le box qu’il y a un problème sérieux.
Quelques secondes plus tard PA immobilise la voiture course fini… 🙁
Il s’avère en fait qu’on a eu une crevaison à l’avant gauche tout comme finalement la voiture soeur quelques minutes plus tard.
Malheureusement c’est le genre de soucis qui peuvent arriver avec une voiture qui effectue sa 1ère course et pour laquelle on manque encore de beaucoup d’informations au niveau des réglages surtout pour de longs relais mais également de petits défauts de jeunesse qui peuvent se présenter sans l’avoir déceler durant tous les tests effectués.
Pendant une bonne heure ça a été très difficile à digérer surtout compte tenu de ma situation où je n’ai plus d’argent pour pouvoir faire la fin de saison à partir du mois de Septembre.

Résultat :

Course 2 Attaque maxi ! P27 > P5

Mon équipier PA prend un bon départ et double 6 voitures dans le 1er tour.
Il va continuer sa remontée jusqu’à la 17ème place mais va ensuite buter sur la Maserati qui gagnera en AM avec 2 très bons pilotes à son volant et surtout un « gros » moteur compliquant beaucoup son dépassement.
C’est pour ça que comme pour la course 1, le Team décide d’arrêter PA en tout début de fenêtre pour me faire repartir si possible avec moins de trafic.
Notre arrêt aux stands sera très moyen avec 3 secondes perdues sur le temps optimum…
Dès ma sortie je me retrouve avec la Ginetta du duo en tête du Championnat Consani / Lariche juste dans mes échappements.
J’ai donc encore moins le temps que d’habitude de prendre mes marques et je dois cravacher dès le 1er virage en sortant des stands.
J’arrive à contenir Robert Consani derrière moi tout en entamant une nouvelle remontée.
Puis je vais rapidement me retrouver moi aussi derrière la Maserati durant 3 tours avant de réussir un dépassement d’anthologie dans le virage n°4 (le gauche de la bretelle) en passant par l’extérieur non seulement la Maserati mais également la BMW dans ce même virage !
En sortie de virage la BMW ne me laisse pas la place et vient me toucher sur le côté gauche heureusement sans dégâts pour nous 2.
Une fois ce dépassement effectué, j’ai un peu de champs libre et je sors l’attaque maximale pour remonter car il ne reste plus que 18 minutes de course et je suis à 32 secondes de la tête en 9ème position.
Au bout de 2,3 tours je reviens sur la Ginetta de Lundberg / Courroye qui roule vraiment vite et je vais passer au moins 5 tours derrière en étant finalement très peu gêné vu notre rythme à tous les 2 et je me rends compte surtout que dorénavant la Ginetta bien conduite est un petit peu plus vite que l’Alpine en virage mais un peu moins en ligne droite.
A nouveau mon attaque se fera par l’extérieur dans le virage 8 (le double gauche de la bretelle).
Sur la phase de freinage je suis à hauteur mais du côté droit donc à l’extérieur, il va même me forcer à mettre les roues en dehors du vibreur dans les gravillons mais je résiste en relâchant les freins et on passe les 2 virages à 2 de front mais le virage suivant étant à droite je réussi mon dépassement.
A ce moment je suis 7ème à 7 minutes de l’arrivée et « plus qu’à » 20 secondes de la tête.
Le tour suivant je passe la Mercedes de Ricci / Drouet et 3 tours après l’Audi de Hamon / Martins et je me retrouve 5ème.
Je continue de pousser fort et la pluie fait son apparition notamment très fort dans le dernier virage de Pouas et je prie pour qu’il reste encore 1 tour car je suis revenu dans l’aspiration des 2 pilotes devant moi qui jouent le podium mais malheureusement à quelques secondes près le drapeau s’abaisse et je dois me « contenter » de cette 5ème place à seulement 4 secondes de la victoire…

Résultat :

Classement :
https://ffsagt.gt4series.com/fr_fr/standings/1/2018

Comme souvent depuis le début de l’année je suis très content de mon pilotage sur ce week-end avec à nouveau près de 25 dépassements pour ma part en 2 courses mais avec toujours des regrets de cumuler de la malchance durant les qualifications ce qui nous fait partir chaque fois très loin.
Je tiens à remercier mon équipier Pierre Alexandre Jean pour tout le travail effectué et ses 2 super relais et à force de mériter au moins un podium ça va finir par se concrétiser !
Un énorme merci à toute l’équipe CMR car depuis 1 mois et surtout la semaine passée ils n’ont pas arrêtés afin de nous fournir des voitures au top nous permettant d’assurer le spectacle lors de nos 2 courses.
Enfin je tiens également à remercier Signatech et Alpine car c’est un honneur d’avoir eu le privilège de faire débuter cette toute nouvelle Alpine A110 GT4 et j’espère qu’on pourra la faire triompher avant la fin de saison. 😉
Maintenant petite récupération durant 3 jours avant de repartir dès ce jeudi pour le fabuleux Circuit de Spa-Francorchamps pour la 4ème manche du Championnat d’Europe GT4 où nous sommes actuellement classés 4ème du général malgré tous nos déboires en qualifications !
Maintenant pour parler des choses moins « sympa », la course de Spa est pour le moment la dernière course à laquelle je peux participer cette année si je ne trouve pas de nouveaux partenaires pour m’aider à financer ma saison… 🙁

ST#36